AISLF Tunis 2020

Un Congrès au rythme estival

Durant les mois de juillet et d’août, les heures de travail en Tunisie sont organisées selon la « séance unique » : la journée commence un peu plus tôt, généralement vers 7h, et se déroule d’une seule traite pour prendre fin autour de 14h. Les raisons de cet aménagement estival sont bien évidemment liées au climat.

Le Congrès suivra ce rythme, pour éviter de travailler au moment où il fait le plus chaud et pour ouvrir aussi le Congrès sur la ville et sur la vie sociale des Tunisois, en marquant une pose à l’heure où la chaleur est à son maximum. Les congressistes pourront ainsi reprendre leur activité en fin de journée, à partir de 18 heures, lorsque la ville commence à s'éveiller de sa langueur. Cette deuxième partie de la journée se tiendra à la Cité de la culture, en plein centre-ville, permettra aux congressistes d’investir ensuite les lieux de vie de la capitale, les terrasses des cafés, les restaurants et les espaces culturels.