AISLF Tunis 2020

Bienvenue à Tunis !

La Tunisie, par son histoire toute récente, est le lieu idéal pour développer le thème de ce XXIe Congrès, « La société morale. Enjeux normatifs dans les sociétés contemporaines ». La révolution du 14 Janvier est née des exigences des Tunisiennes et des Tunisiens en matière de dignité et de justice sociale et le pays bouillonne aujourd’hui encore de débats sur les libertés individuelles, sur le droit des minorités (noirs, LGBT, Amazigh, migrants subsahariens), sur les justices transitionnelles, sur l’égalité entre hommes et femmes.

Nos partenaires se mobilisent déjà pour la réussite de ce Congrès et nous réserveront un accueil digne de la légendaire hospitalité tinisienne.

L’université de Tunis El Manar nous ouvrira les portes de la faculté de droit et des sciences politiques, de la faculté des sciences économiques et de gestion et de l’École nationale des ingénieurs de Tunis (ENIT), où se tiendront les séances plénières du matin, ainsi que les sessions spécialisées des Comités de recherche et des Groupes de travail, du mardi au vendredi.

La Cité de la culture, récemment inaugurée au centre de Tunis et dédiée aux activités culturelles mais aussi scientifiques, sera l’hôte de l’ouverture du Congrès, le lundi 6 juillet, et des sessions plénières et transversales les autres jours en soirée. Il y sera notamment question de sociologie africaine et maghrébine, en partenariat avec le Conseil pour le développement de la recherche en sciences sociales en Afrique (Codesria), l’Institut de recherche sur le Maghreb contemporain (IRMC) et l’Institut français de Tunisie (IFT). Deux sessions spéciales s’y tiendont également, l’une réservée à l’Association internationale des démographes de langue française (AIDELF), l’autre animée par le réseau des doctorant·e·s du RéDoc et le GT18 « Devenir et être sociologue ».

Enfin, l’Académie tunisienne des sciences des lettres et des arts Beit Al-Hikma nous accueillera à Carthage, le mercredi 8 juillet (18h-20h), dans le magnifique palais Zarrouk en bord de mer, pour une session sur les « Modernités tunisiennes », dont elle assurera l’organisation.

Afin ne pas déroger au rythme de vie méditerranéen et de goûter aux plaisirs du farniente et de la sieste aux heures chaudes, chaque journée comportera une longue pause, entre les sessions de la matinée suivies du déjeuner (8h-14h) et les rendez-vous de la soirée, au centre ville (18h-20h). C’est le jeudi 9 juillet, en milieu de journée, que les membres de l’AISLF se retrouveront à l’université de Tunis El Manar pour leur assemblée générale.

Comme tous les quatre ans, le congrès de Tunis sera aussi un rendez-vous convivial, avec un lunch d’accueil le lundi midi et le traditionnel dîner festif, le mercredi soir. Des activités culturelles et un programme touristique permettront de découvrir la Tunisie, ce pays riche de son histoire et de son actualité.

Ne manquez pas cet événement : l’AISLF et ses partenaires vous attendent à Tunis, pour une semaine des plus riches !

Imed Milliti
Vice-président de l’AISLF, en charge de l’organisation du Congrès